Vengeance
de Sébastien

Nous sommes aujourd'hui le 21 mars de l'année 4032, il est précisément 19H59 minutes sur terre et tous les êtres vivants de toutes les planètes civilisées attendent impatients devant leur télévision. Pourquoi dont sont-ils sur les nerfs ? Parce que le jeu télévisé le plus regardé de tout l'univers va bientôt commencer…

*

– Mesdames et messieurs, bonsoir ! C'est toujours moi votre présentateur mensuel adoré John Berth et j'ai l'immense joie de vous retrouver comme chaque 21 du mois pour votre émission télévisée préférée : Histoire ou Vérité ! Diffusée comme toujours en direct sur Sattel-5 et devant un public en folie, composé aujourd'hui pour la moitié d'humains et pour l'autre de zyvatois. Mais sans plus attendre, je me tourne vers la régie et je fais appel à Cindy pour qu'elle nous dévoile ce que va gagner notre meilleur candidat.
– Eh oui ! Bonjour mon cher John, notre vainqueur aura le plaisir de partir pendant trois semaines tous frais payés sur X-taze : la planète aux milles merveilles. Un très joli voyage qui assouvira vos envies les plus folles et vos fantasmes les plus pervers.
– Merci Cindy, des fois je me demande pourquoi je ne m'inscris pas à ce jeu mais ce doit être le courage qui me manque. Comme je parle un peu trop et que tout le monde attend de connaître nos deux nouveaux candidats, je vais me taire le temps de les laisser se présenter. Commençons par l'humain, veuillez faire un triomphe pour Williams Smith !
– Oui bonjour John. Comme vous l'avez si bien dit, je suis un humain, je viens de la terre et plus précisément de Greensboro entre Atlanta et la virginie, en Amérique, pas très loin d'ici quoi. J'ai 38 ans, je suis professeur de math et j'en profite pour embrasser ma femme et ma petite fille de trois ans qui doivent être en ce moment entrain de me regarder.
– On les embrasse tous très fort, repris Berth, maintenant passons à notre second candidat : notre extra-terrestre du mois Frikasse Boyt !
– Bonjour monsieur. Je suis zyvatois et je viens de la petite ville de Yata sur la planète Zyva. J'ai en quelque sorte 2097 ans parce que j'ai été cryogénisé lorsque j'avais 30 ans pour une période de 2045 années et enfin, j'ai été réveillé il y a 25 ans dans le but de connaître ma lointaine descendance.
– Et… Comment va t'elle ? Enchaîna le présentateur.
– Ben à vrai dire, je n'en ai pas alors je salut mes anciens collègues de l'armée interplanétaire qui sont encore cryogénisés ainsi que tous ceux de ma race.
– On se rattrape sur qui on peut Frikasse. Maintenant que les présentations sont faites, le jeu va pouvoir commencer. Je rappels juste les règles au cas ou quelqu'un dans cet univers ne les connaîtrait toujours pas : je tire au hasard une fiche dans cette grosse coupole noire et je vous pose la question inscrite dessus, culturelle ou personnelle. Dans le premier cas, le plus rapide à donner une réponse juste gagne 1 point et dans le second cas, celui qui donne la réponse la plus fielleuse gagne non-pas 1 mais 2 points. N'oubliez pas que votre cerveau est constamment scanérisé par un détecteur de mensonge et que si vous mentez ou répondez faux, vous aurez droit aux 420 Volts réglementaires mais n'ayez crainte, des équipes médicales zyvatoises et humaines sont prêtes à intervenir à tous moments. Il y a encore une chose que j'aimerais savoir avant de commencer. Est-ce que nos candidats sont prêts ?
– Bien sûr John ! Lança l'humain.
– Oui monsieur Berth ! Fit l'alien.
– Est-ce que le public aussi est prêt ?
– Ouuuaaaiiisss !!!
– Alors passons à la première question. Je tire au sort une fiche et… C'est une question culturelle et assez simple : A quelle distance, à partir de la terre, se trouve la planète Holtoma ?
– 240 millions années-lumières ! Cria Frikasse sûr de lui.
– Exact, et 1 point pour le zyvatois. Voici la deuxième question et c'est encore une culturelle : En quelle année Yombiba est devenue une planète pénitentiaire ?
– En 3041 ! Hurla Williams.
– Je suis sincèrement désolé, repris John sans montrer le moindre signe de compassion, vous avez entendu le détecteur de mensonge gronder sa désapprobation. Alors, veuillez poser vos mains à plat sur le pupitre devant vous et Frikasse, appuyez sur le bouton à votre droite quand vous voulez. Si ça peut vous rassurer, pensez que vous allez faire exploser l'audimat.
Rien ne se fit entendre mais dès que l'alien appuya, 420 Volts traversèrent le corps de Smith qui s'écroula au sol. Il se releva presque aussitôt et tendit les bras au ciel afin de rassurer sa femme et sa fille qui le regardent, le public venu le supporter et les équipes de Sattel-5. En le voyant sourire, les spectateurs acclamèrent le courageux candidat qui fit signe au présentateur de bien vouloir continuer.
– Avez-vous une réponse cher monsieur Boyt ?
– Oui mais je ne suis pas sûr que…
– Haaaa ! Osez tenter votre chance, le coupa Berth, il y a tout de même un superbe voyage en jeu.
– Dans ce cas je dirais l'année terrienne 3038.
– Et… C'est une excellente réponse ! Signala le présentateur. Le détecteur en est resté sans voix et cela vous fait un total de 2 points à 0. Je retire une fiche et c'est… une question personnelle : si un smorph vous insulte dans la rue, comment réagissez-vous ?
– Moi, répondit Williams, je lui mets un de ces coups de poings dans sa salle gueule de monstre qu'il s'en rappellera toute sa vie.
– Oh ! Une vengeance physique devant un tel gabarit que possèdent les smorphs et le détecteur ne montre aucun signe de mensonge, je ne crois pas que Frikasse puisse faire mieux.
– Vous êtes dans l'erreur monsieur Berth. Comme vous pouvez le voir, nous ne possédons pas un corps qui nous permet de frapper quelqu'un. Nos membres sont deux fois plus petits que ceux d'un humain donc trois fois plus petits que ceux d'un smorph. Alors, aucun contact de ce type ne nous est permis.
– Oui, je vois cela, enchaîna John pour presser l'alien, mais que feriez-vous ?
– Je saisirais simplement mon pistolet anti-moléculaire et je lui tirerais sans hésitations un coup de rayon en pleine tête.
– Hé ben ! La mort contre quelques insultes et le détecteur dort toujours mais vous gagnez 2 points de plus mon vieux. Heureusement que les armes sont interdites ici et qu'elles ont été mises en lieu sûr par les gardes de la chaîne parce que vous auriez fait un vrai carton. Par contre, si quelqu'un ne fait rien du tout, c'est bien notre ami Smith. Que se passe t'il bonhomme ?
– Je n'en sais rien John, je suis peut-être encore sous le choc de ma mauvaise réponse de tout à l'heure.
– Allons va, reprenez-vous. Le score est désormais de 4 à 0 car ne l'oublions pas, les questions personnelles comptent double. Passons à la troisième question, je tire ma fiche et c'est une question culturelle, elle concerne un très ancien président qui, même avec le temps, restera à jamais gravé dans nos cœurs : Quelle est la date exacte où le président américain John Fitzgerald Kennedy a été assassiné par un inconnu que l'on sait ne pas être humain ?
– Le 22 novembre 1963 ! S'exclama Williams.
– Je le savais, enchaîna Frikasse énervé, c'est même moi qui l'ai…
– C'est toi qui l'a quoi ? Demanda John pour savoir s'il avait bien compris.
– Vo… votre… repris Boyt en bafouillant, votre détecteur ne dois plus fonctionner, il n'a pas sonné, il a…
– Il a dit qu'au nom du peuple des Etats-Unis d'Amérique, cria Smith en laissant exploser ses nerfs, je devais venger une mort qui aurait dû l'être depuis bien des siècles.
L'humain se dirigea vers l'alien tremblant de peur, attrapa son petit corps par la tête, le souleva à la hauteur de son torse et le prévînt qu'il ne souffrirait pas. Le zyvatois chercha son revolver mais se souvint qu'il avait dû, tout comme les supporteurs de sa race, le confier aux vigils de Sattel-5. Il tenta quelques coups de poings et coups de pieds mais ce fut en vain, ils terminèrent tous dans le vide, bien loin du corps de Williams. L'alien eut à peine le temps d'envoyer un petit mot d'excuse que Smith éclata sa tête au sol. Dans la salle, le public humain criait de joie et de vengeance tandis que les spectateurs zyvatois se taisaient de crainte d'une éventuelle rébellion, et sans leurs armes, ils sont impuissants.
Le silence régnait maintenant sur le plateau télévisé, tout le monde contemplait Frikasse et sa tête fracassée. Williams, lui, avait le pantalon et les chaussures recouverts du sang rose de l'extra-terrestre et John restait là, bouche-bée de stupéfaction. Mais le professionnel qui fait que Berth est le présentateur télé le plus célèbre de tout l'univers refit surface et repris la parole comme si rien ne venait de se passer en annonçant :
– Williams Smith est notre vainqueur du mois ! Après cette époustouflante démonstration, nous ne pouvons pas lui refuser ce voyage, surtout qu'il n'y a aucun autre candidat en liste. Un rapide dernier mot Will ?
– Oui ! Merci John, c'est super. Merci Cindy, merci le public humain et merci Sattel-5. Yahooooo !
– Ah! Il est heureux et je le comprend. Voici que s'achève cette émission de : Histoire ou Vérité. Je terminerais juste par la morale du mois : A trop se vanter, on finit par le regretter ! Au revoir et au mois prochain, le même jour, à la même heure et sur la même chaîne. A bientôt !
FIN !

http://www.neophyction.fr.st/
écrit par neophyction.

Retour au sommaire