Le réveil
de Richard Milanka



Chaque matin je me réveille dans ma chambre.
Dans ma maison ma chambre se trouve au 1ère étage en haut de l'escalier à droite, celle de mon frère est à gauche.
Ma chambre est peinte en mauve et en blanc, sur le plafond au-dessus de mon lit il y a des photos (de mes meilleurs moments) et sur les murs il y a des étoiles phosphorescentes.
Lorsque mes volets roulants sont ouverts, de mon velux on peut voir tout le voisinage, j'aime regarder dehors, je me sens libre.
Mais la chose que je préfère c'est mon lit, avec des draps mauves et un oreiller winni l'ourson. C'est une partie de moi et je me réveille dedans tous les matins.
Tout d'abord, le réveil sonne, il est 6h35, il n'y a pas d'autre bruit dans la maison, je me réveille tous les matins la première.
C'est de la musique que j'entends, celle si sort d'une petite soucoupe volante. En faite c'est tout simplement la station de radio « évasion. »
C'est plus facile de se réveiller en musique q'avec une sonnerie aiguë qui fait sursauter.
Ainsi je tape sur mon réveil pour l'éteindre, il ne faut pas que je réveil mon petit frère car lui doit ce lever une heure plus tard.
Ensuite je me blottis dans mon lit, j'ai encore l'air de musique que je viens d'entendre dans la tête. Je pense à la journée que je vais passer, en général ça me met de bonne humeur, alors je frotte mes yeux et j'ouvre une paupière puis l'autre, il fait encore noir dans ma chambre je vois mes étoiles qui brillent. Je prends mon téléphone portable pour l'allumer (recevoir un message me réveille plus facilement. Je prends mon courage à deux mains pour soulever mes draps mauves (il faisait tellement bon dans mon
lit).
Pour finir, je pose un pied par terre, le plus souvent c'est le pied droit et je me lève pour aller prendre ma douche.
Je ne suis pas totalement réveillée mais le plus dur est fait ! je suis sortis de mon lit


Retour au sommaire