La fille qui avait perdue la mémoire
de Noémie Protois



Il était une fois, dans une ville tranquille, une fille nommée Sonnie, elle avait des trous de mémoire sans arrêt. Je vais vous raconter son histoire.
Un jour alors que Sonnie se promenais dans le parc, elle reçu un gros coup sur la tête par un homme d’environ 1m50, elle lui cria :
« Gare à toi, je vais appeler la police. »
Elle se dirigea vers le policier et dit :
« — Monsieur cet homme m’a … euh il m’a …euh !!!
— Il vous a …
— Il m’a euh… mais au faites qui êtes vous ???
— Ben vous le voyez bien je suis un policier !!!
— C’est quoi un policier ?
— Eh bien c’est un homme qui fait la loi !!!
— Ah d’accord !!!
— Vous avez vos papiers ?
— Mes papiers ??
— Oui si vous ne les avez pas je vais alors devoir noté sur mon calepin votre nom !
— Mon nom ??
— Oui, vous avez bien un nom ?
— Oui je crois !!!
— Bon déjà, allez voir le mécanicien, votre voiture est en très mauvais état !!!
— D’accord !!! »

Elle voulu faire démarrer sa voiture, sans succès, elle retourna voir le policier et lui dit :
« — Ma schtrompfe à roulette ne veut pas marcher.
— Votre quoi ?
— Ma schtrompfe à roulette en gros ça, lui dit-elle en montrant sa voiture.
— A oui euh… bon voilà vous tournez la clé et appuyez sur la pédale.
— Ah … d’accord !!!! »

Elle arriva enfin chez le mécanicien
« — Bonjour Monsieur le mécanichien, dit-elle
— Pardon, fit celui-ci
— Oui c’est bien vous qui réparait les schtrompfes a roulette ???
— Ahhh vous voulais dire les voitures
— Oui
— Alors oui c’est moi !!!
— Justement je vous chercher !
— Ba ça j’avais remarqué
— Bon  pouvez-vous  réparer ma schtrompfe à roulette
— Oui, soyez de retour dans une heure
— Ok merci  »

Elle partit voir Monsieur le maire
« — Bonjour vous êtes bien Monsieur le maire
— Oui c’est moi
— J’aurais besoin de savoir mon prénom
— Comment voulez-vous que je sache votre prénom
— Vous êtes bien le maire
— Oui
— Bon alors donnez moi mon prénom
— D’accord une minute SVP
— Bien Monsieur
— Voilà, dit-il en revenant une minute après, vous vous appelez : Sonnie  Lefuret
— A oui, c’est vrai
— Voilà vous vous êtes retrouvé
— Merci mille fois monsieur le maire
— De rien »

Puis, elle partit.

Elle reprit sa voiture et dorénavant fait attention à ne plus se prendre de choses sur la tête !!!

Noémie


Retour au sommaire