Le livre
de Jean-Christophe Culioli



En ouvrant ce Livre, vous avez fait un choix. Un choix crucial. C'est peut-être la première fois que vous prenez une décision aussi importante pour votre vie. Une décision qui prouve
que vous voulez améliorer votre existence, connaître plus de bonheur que vous n'en avez connu jusqu'à présent. Il n'est pas toujours facile de s'arrêter devant la vitrine d'une librairie, accroché par un ouvrage dont le titre est « Comment atteindre le
bonheur », et de finalement accepter de se jeter à l'eau, d'entrer, de prendre le Livre et, sous les yeux souvent narquois du vendeur, d'oser l'acheter. Et pourtant, jamais vous n'aurez fait un aussi bon choix ! Et vous avez ramené ce Livre chez vous, près de vos proches et de vos voisins, dans votre « caverne intime ». Il est en bonne place, entre vos mains, chez vous. C'est bien, c'est très bien.

Mais il ne vous suffit pas, maintenant, de ranger ce Livre sacré - car c'est bien d'un Livre sacré qu'il s'agit - sur l'un des rayons éloignés de votre bibliothèque. Vous devez le lire. Vous devez même le lire du début jusqu'à la fin car chaque mot écrit ici a été pensé, mesuré, choisi par une dizaine de spécialistes de notre équipe, afin d'atteindre un degré de perfection et d'efficacité que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Vous devez vous rendre heureux. Vous devez vous imprégner de la pensée de ce Livre. Vous verrez, ce ne sera pas toujours facile. Parfois, il faudra revenir en arrière. Cela voudra dire que vous avez voulu lire trop vite, sans comprendre, sans apprendre. Prenez votre temps. Lisez-le à haute voix, répétez-le, pénétrez-vous en. Comprenez bien le sens de chaque phrase. N'hésitez pas à consulter le dictionnaire si vous sentez qu'un terme n'est pas employé dans le sens que vous lui connaissez. Nous vendons aussi un dictionnaire adapté à ce Livre. À aucun instant vous ne devez vous écarter du sens profond qui sous-tend ce Livre. Ce n'est pas facile, mais vous ne regretterez pas cet effort, car c'est lui qui vous amènera à cette forme de bonheur que vous souhaitez tant. Vous devez vous consacrer entièrement à cette quête de bonheur.

Nous allons vous citer quelques cas de personnes qui, ayant acheté la première édition de ce Livre, n'ont pas eu le courage de poursuivre. La difficulté les a rebuté. Ont-ils compris qu'ils n'étaient pas assez forts et volontaires pour être heureux ? Ont-ils préféré se satisfaire de leur vie médiocre alors qu'une existence d'élu était à la portée de leur main ? Voici ces exemples de lecteurs qui, contrairement à vous, n'ont pas mérité d'avoir ce Livre en leur possession.

Nous pensons qu'il est plus facile de vous faire comprendre la valeur de l'effort à l'aide ces contre-exemples malheureux, plutôt qu'en vous donnant la longue liste de ceux qui, comme ce sera nécessairement le cas pour vous, ont lu et relu ce Livre et en ont tiré tous les bénéfices qu'ils souhaitaient pour eux et leur entourage.

Ainsi, Madame D. qui acheté l'exemplaire numéro 4126 de la première édition. Cette dame était très souvent malade et elle voulait guérir à l'aide du Livre. Elle n'a pas, malheureusement, dépassé le premier chapitre. Un terrible accident a mis fin à ces jours peu de temps après qu'elle ait annoncé à ses proches qu'elle ne voulait plus continuer l'enseignement inestimable que vous tenez entre les mains.

Un autre exemple caractéristique, celui de Monsieur P. qui, souffrant de solitude, avait décidé, après de longues réticences à acheter numéro 9027 de la première édition. Lui non plus n'a pas eu la détermination suffisante qui lui aurait permis de moins souffrir de la solitude en parlant de ce Livre aux personnes qui l'entouraient. Il s'est pendu le lendemain du jour où il a - dans un accès de folie - brûlé ce Livre en cachette. D'autres exemples pourraient vous être communiqués, sur simple demande adressée à notre comité rédactionnel. Nous finirons par Monsieur et Madame H., un charmant couple qui souhaitait atteindre le bonheur depuis de nombreuses années. Ils ont commencé à lire le Livre ensemble et comme il est indispensable de ne pas s'en séparer une fois que l'on s'est fait le serment de l'étudier sérieusement, ils ont bien sûr travaillé chacun sur leur exemplaire, les N° 7634 et 7635. Chacun notait ses commentaires dans la marge, rajoutait ses pensées, soulignait les paroles difficiles pour mieux les comprendre, et voilà qu'un jour ils échangèrent leurs exemplaires, ce qui n'a bien sûr aucun sens. Le soir même, Monsieur H. assassina Madame H. Le lendemain, il s'immola par le feu. Ils n'étaient pas dignes de la foi professée par ce Livre.

Et maintenant, ami lecteur du numéro 777 de la 2ième édition, sachez que l'équipe rédactionnelle veille sur vous. Sachez que nous ne vous laisserons pas vous égarer en arrêtant cet enseignement qui vous mènera au bonheur total. Non, ami lecteur, vous ne reposerez pas ce livre. Vous allez le lire, jusqu'au bout, jusqu'à ce que nous vous disions quand vous pourrez arrêter. Alors seulement vous aurez trouvé le bonheur que vous méritez.

http://unenouvelleparjour.blogspot.com/

Retour au sommaire