Guerre éternelle
de François Dubé

Bernard n'avait que 8 ans, et déjà il rêvait d'un monde meilleur. Il en avait assez de toutes ces guerres qui assombrissaient notre planète jour après jours. Il ne pouvait accepter toute cette violence et ces victimes innocentes qu'elle arrachait à notre monde. Ayant lui-même perdu son père dans une de ces nombreuses guerres, il prenait ça encore plus à cœur. Malheureusement, il était bien trop jeune pour pouvoir y changer quoi que ce soit. Mais attendez un peu qu'il soit plus grand, attendez et vous verrez de quoi il est capable.

10 ans plus tard

"Allez Bernard, scandait la foule, allez !". Après l'un de ses nombreux discours à saveur politique, visant selon lui a stopper la violence, il incitait maintenant les gens a venir avec lui pour détruire une usine d'armement. La foule, aveugle devant un si grand leader, lui obéissait au doigt et a l'œil. "Allons-y mes frères, et ne laisser rien sur votre passage". Et c'est ce qu'il firent. Seul un immense champs de bataille restait a la suite de cette attaque. Bien sûr, comme à chacune de ces attaques, il y avait nombre de morts et de blessés. À chacune des interventions de Bernard, le sang coulait, mais quel était le prix pour obtenir la paix ?

Les leaders politiques ainsi que les grands entrepreneurs d'armement craignaient Bernard et son groupe de révolutionnaire venu de partout dans le monde. Les villages ouvriers de ces villes qui ne vivaient que de l'industrie de la guerre tremblaient en entendant son nom. Son groupe était, pour sûr, très nombreux, mais Bernard ne comptait pas que des fidèles et amis à sa cause. Plusieurs personnes dénonçaient son attitude de combattant pour parvenir a des fins de paix. On le traitait même de meurtrier. Mais qu'en avait-il a faire, maintenant qu'il avait goûté le pouvoir, sa cause n'était plus que secondaire.

Un jour, alors qu'il menait à terme une de ses nombreuses manifestation, quelque chose se produisit. Il était en train de s'attaquer à une école militaire, pour avoir la paix dans le monde comme il le prêchait si bien, un autre groupe beaucoup plus nombreux se pointa pour mettre fin a cette série d'acte violent commis par Bernard, venu seulement pour discuter, et persuader le grand manitou de cesser son carnage, mais il ne voulu rien n'entendre, et en guise de réponse, il ordonna a ses hommes d'attaquer se groupe venu pour faire la paix. Il y en eu plusieurs qui l'écoutèrent, obéissant au doigt et a l'œil a leur maître, mais ce ne fut pas la majorité, et pour une dernière fois, un bain de sang coula.

C'est ainsi que la guerre eut raison de cet homme qui, jadis, rêvait de paix sur terre. Ce jour-là, plusieurs comprirent que le proverbe nous disant de combattre la guerre par la guerre n'avait aucun sens. Cette histoire ne se finit pas par il vécurent heureux dans la paix éternelle sur la terre, loin de là. La guerre continua comme toujours, car il y a des hommes partout sur terre qui ont soif de pouvoir, assez pour sacrifier des vies dans le but de parvenir a leur fins. On ne peut pas y faire grand chose, nous ne pouvons qu'en parler. Tant que la haine habitera le cœur de l'homme, la paix ne sera pas possible sur cette planète.
Fin

Sommaire