Le paradis se modernise
de Bernardette


St-Pierre est inquiet : depuis l’ouverture du Paradis, il y a plus de 2000 ans, c’est la première fois qu’il craint vraiment une émeute… Et la voûte céleste ne supporterait pas le poids de toutes les âmes en folie sur un même nuage ! Tout s’effondrerait sur Terre ! Cela faisait bien quelques centaines d’années qu’il trouvait trop nombreuses les âmes accueillies, mais à présent, cela tournait au désastre ! Que deviendraient les accords cosmo-célestes, si cela se produisait ?  Pas plus tard que ce matin, il avait vu un bon grand-père à barbe blanche, complètement chauve, sauter sur un jeune homme en l’appelant « papa ! »… Le jeune homme, l’air ébahi, lui a dit « mais qui es-tu ? »… »Ton fils ! Je te reconnais ! La maison était pleine de tes photos ! ». Une pareille chose ne devrait pas arriver ! Il faudrait parvenir à conserver les familles en l’état dans lequel elles étaient entières et heureuses… Il faudra soulever la question au prochain CAC (Conseil d’administration céleste). Il avait bien une idée, mais serait-elle acceptée ? St-Paul était doué en informatique : il pourrait créer un logiciel adéquat… Enfin il verrait ça… En attendant, il fallait agir immédiatement, mais comment ? Il fallait occuper ces âmes pour les détourner de leur action belliqueuse…On ne pouvait pas laisser cette pétaudière en l’état ! La solution ? St-Paul, pour commencer. Ah qu’il était heureux, au début du Paradis, St-Pierre ! Peu d’âmes à recenser, le calme, les retrouvailles faciles, même avec les décalages d’âges… Mais maintenant, l’horreur !

Je viens de voir St-Paul, il est d’accord : il faut agir, et vite… Trouver le Président, lui demander d’informer les membres du CAC d’une réunion extraordinaire.  En attendant, il pourrait peut-être créer quelques nuages virtuels, pour amuser les âmes ; par exemple, à l’heure de la sieste, un magnifique nuage à l’abri des regards et du bruit vous tend les bras : vous vous installez confortablement, et pfft ! le nuage disparaît, et vous vous trouvez 50 m plus bas, sur un nuage de neige, de grêle ou de pluie… Amusant, non ?  Certain que tout le monde aimerait l’expérience ! Ok, St-Paul va se mettre au travail tout de suite ; résultat presque immédiat, un an tout au plus… Je vais donc pouvoir faire ma tournée d’inspection tranquille. Oh je ne les compte plus, je note simplement les hectares de nuages occupés, ça suffit… Ca ne prend pas beaucoup de temps, c’est efficace… D’ici moins de 10 ans je serai de retour !

Je viens de rencontrer St-Thomas : ah si l’on ne comptait que sur lui, rien ne se ferait ! On ne peut pas être plus sceptique ! Il ne croit en rien ! Toujours à redire ! Enfin bon, il consentira à donner son accord si tout va bien... Lors de la réunion, il faudra proposer un temps d’essai, par exemple 50 ou 100 ans, et après, suivant le résultat, on revotera…

Ah voilà St-Jean, le Président, ça tombe bien !

- Tu es au courant de la situation ?

- Oui, bien sûr… C’est plutôt alarmant !

- Eh oui… Je pensais te demander de lancer une réunion extraordinaire du CAC, pour en discuter et trouver une solution, qui serait acceptée par vote…

- OK, je contacte le secrétariat ; en ce moment, les anges ne font rien ! Ils s’ennuient, ça va les occuper !

Et voilà, c’est parti… Je peux aller inspecter le ciel tranquille, à mon retour l’ordre du jour de la réunion sera au point. Allez hop !

Oh la la… Quel fourbi ! Mon rapport sera salé, cette fois ! On ne peut pas laisser les choses aller à la dérive à ce point ! Il faut voir ça ! Tout le monde, je dis bien tout le monde, cherche quelqu’un … Et je te demande à droite, et je te demande à gauche… Il faut absolument arriver à mettre de l’ordre, sinon, on court à la catastrophe !

Je reviens de mon inspection : je constate que c’est encore pire au sud, et pourtant ici ce n’est déjà pas brillant ! Les âmes en arrivent même à se chamailler, mais c’est extrêmement rare, il faut bien le dire ! Il est temps d’y remédier ! La réunion du CAC a lieu ce soir, je vais m’assurer que les anges ont bien fait leur boulot…

Si tu ne surveilles pas un peu, ils en profitent ! Je les ai trouvés en train de faire un concours de battements d’ailes ! De vrais gamins ! Mais bon, ils ont fait le nécessaire, chaque membre du CAC a les documents voulus à sa place ; il n’aura plus qu’à les entrer dans son ordinateur-nuage portatif, c’est pratique…et ça fait gagner du temps.

Ah, voilà le Président, on va pouvoir commencer… St-Paul a concocté un logiciel super performant ! Il vient de nous le présenter. Il faudra faire pas mal de travaux d’aménagement de l’espace céleste, mais on y arrivera ; tout d’abord, un bâtiment pour la réception organisée des âmes ; il ne s’agit pas de les mélanger à nouveau ! Il faudra y installer  un saint (normalement, ce sera moi) et cent cinquante anges (c’est même un minimum !), avec un ordinateur-nuages chacun, pour pallier d’éventuelles pannes. Puis, côté nord, zone 2, on dirigera les nouveaux arrivants qui ont de la famille ici. Côté sud, zone 3, on installera les familles qui arrivent  déjà prêtes (accidents de voiture, intoxications ou autres…). Avec le logiciel de St-Paul, on créera une quatrième zone qui servira à réunir les familles « décalées », c’est-à-dire dont le père est plus jeune que le fils, par exemple… Ces familles seront dirigées vers la zone « terminale », et se retrouveront telles qu’elles étaient à leur moment le plus heureux de leur vie, avec des âges normaux pour une famille. Mais ça demande une organisation sans faille ! Il ne faudrait pas que le grand-père d’une famille, mort à 30 à ans, se trouve plus jeune que son fils ou sa fille. . . Ca, ce sera de mon domaine (du moins je l’espère…) pour les inscriptions, et de celui des 150 anges pour la vérification des âmes de la zone 4, le planning des familles   et la répartition dans la zone terminale… 

Bien sûr, tout le monde a voté pour, sauf…St-Thomas ! Il voulait un temps d’essai de100 ans, mais finalement la majorité est d’accord pour 50 ans…

Voilà, la réunion vient de s’achever… Les anges sont en grande discussion : qui sera choisi ? Ce qu’ils ne savent pas, c’est que ceux qui ne seront pas choisis pour le bureau d’accueil auront quand même un sacré boulot ! Mais ça, il faudra en discuter à une réunion qui se fera pendant les travaux. Le plus urgent, c’est de rassembler suffisamment de nuages compacts pour la formation du bureau d’accueil. Il y a déjà 2500 anges sur le coup, je pense que ce sera suffisant… Après, St-Paul devra configurer les 151 ordinateurs-nuages prévus : un  pour moi (si c’est moi !) et un pour les 150 anges. Il peut même commencer à les configurer, on gagnera du temps !

Ah voilà les premiers arrivages de nuages compacts : parfait ! Ils s’emboîtent superbement bien !  Ce sera vite fait !

Pendant que les anges-ingénieurs et les anges-maçons s’entendent, St-Paul a trouvé une idée pour amuser les âmes et leur éviter de s’éparpiller… Il a repris mon idée pour créer son logiciel, mais au lieu de faire tomber les âmes sur des nuages de grêle de pluie ou de neige, il les fait tomber sur un  nuage le plus doux qu’il ait trouvé… Oui, bon, c’est agréable, mais je ne sais pas s’ils vont autant s’éclater qu’avec mon idée à moi… Au bout d’un moment, ils risquent de se lasser ! On verra bien ; pour l’instant, ça les occupe, c’est bon.

Ca y est, le bureau d’accueil est terminé : il va falloir faire une autre réunion, pour élire les 150 anges requis… Si on demande des volontaires, il risque d’y en avoir beaucoup trop… On va donc préparer autant de petits nuages-papiers qu’il y aura d’anges présents, moins cent cinquante ; ces 150 nuages-papiers seront ajoutés avec les chiffres de 1 à 150 ; ce sera donc un tirage au sort… Si un élu n’est pas d’accord pour occuper ce poste, il devra trouver un volontaire pour le remplacer. Tout simple !

La réunion est en cours : heureusement qu’on a prévu les nuages-papiers, parce que presque tous les anges auraient été volontaires ! Il y en a 4, dans le lot, que ça n’emballait pas : ils ont trouvé des remplaçants avant d’avoir dit ouf ! Parfait ! Maintenant, St-Paul doit les initier à l’informatique céleste - très facile ! -. Une seule année de formation ! Autant dire  rien du tout…

Ils ont déjà attaqué le bâtiment de la zone 4 ! Après, il n’y manquera que la zone terminale, et on pourra expérimenter cette nouvelle organisation ! Disons d’ici 20 ou trente ans, ça va vite !

Bon, je viens d’interroger les 150 anges formés ; ils sont opérationnels, ça y est… Dans quelques dizaines d’années on pourra se positionner et commencer le tri…

Ah on se plaint, sur terre, que le temps passe vite ? Mais ici, c’est pire !  Il faut maintenant, avant de recevoir les nouvelles âmes, recenser celles qui sont là depuis longtemps et les faire repartir à zéro, c’est-à-dire les installer en zone 4, avec leur famille, avant de les diriger vers la zone terminale ! Et il faut faire vite, parce qu’avec les différentes guerres qui se poursuivent, sur la terre, on a du monde ! Mais bon, tout va bien : j’ai demandé 50 anges de plus, et St-Pierre leur a installé l’ordinateur-nuages et les a formés. On assure, c’est bon !

Voilà maintenant 20 ans que cette nouvelle organisation fonctionne, et ma foi, tout va beaucoup mieux ! Plus que 30 ans, et elle sera adoptée ! St-Thomas, qui n’y croyait pas, au départ, se déclare enchanté ! Et si lui croit en son bien fondé, je ne vous parle pas des autres Saints !

Le temps de faire un saut dans chaque bâtiment, pour voir si tout va bien, et…les 30 ans de délais qui restaient sont écoulés ! Ca y est, cette organisation est adoptée A L’UNANIMITE !  

Donc,  tout va bien ! Dorénavant, les âmes qui arrivent chez nous sont dirigées automatiquement vers leur famille, celle au sein de laquelle ils étaient heureux… Bien sûr, à chaque décès ça change, mais ils se retrouvent tout de même heureux, et en famille ! Que demander de plus ? C’est ça, le bonheur !

Allez, je vous laisse ! C’est l’heure de ma gym ! C’est qu’il me faut garder la forme, moi !


sommaire